AutoCAD 2011

Autant le dire tout de suite, cette version 2011 est surtout axée transparence.
C’est la grosse nouveauté 2D de cette version. De la transparence partout. Des hachures transparentes, des calques transparents, des objets transparents, des impressions avec transparence…

Pour les hachures on parle plus d’améliorations que de nouveautés.

Exit la boite de dialogue des hachures, les fonctionnalités de hachures sont désormais regroupées dans un onglet du ruban.

Les hachures se modifient aussi en temps réel, c’est-à-dire qu’il est possible de changer le point d’origine de la hachure, son angle de rotation et son échelle simplement en utilisant les poignées.

Vous connaissiez la variable système MIRRTEXT pour mettre les textes en symétrie ou non lors de l’utilisation de la fonction miroir, et bien désormais il y aura aussi MIRRHATCH, pour gérer la symétrie sur les hachures.

Une nouvelle commande permet également d’envoyer toutes les hachures en arrière plan.

Les contraintes géométriques évoluent aussi.

Une nouvelle fonction de contrainte déduite fait son apparition. Cette option, qui s’active ou se désactive comme on le ferait avec les accrochages aux objets, créer des contraintes automatiques dès que l’on utilise des fonctions de dessin ou de modification. Un rectangle créé avec la commande rectangle contient automatiquement des contraintes de parallélismes et de perpendicularités. Autre exemple, un raccord entre deux lignes créer automatiquement des contraintes de tangences entre les lignes et l’arc de cercle.

Les polylignes se voient aussi dotées de quelques améliorations.

En utilisant simplement les poignées, il sera possible, d’ajouter un sommet à une polyligne, d’étirer la polyligne (pratique pour les rectangles) ou de convertir un segment de ligne en arc de cercle.

Autre petite amélioration mais qui a sont importance, les échelles d’annotations peuvent contenir une liste d’échelle personnalisée par défaut, que l’on peut utiliser dans tous les dessins. Cette liste d’échelle pourra se personnaliser depuis les options d’AutoCAD.

Les fonctions de l’AutoCAD 2010 Subscription Advantage Pack sont désormais intégrées dans AutoCAD 2011.

Pour rappel il y a donc :

La possibilité de masquer des objets.

De la même manière vous pourrez isoler un ou plusieurs objets et remettre visible les objets masqués.

La possibilité de créer un nouvel objet avec les mêmes propriétés qu’un objet existant (calque, couleur, type de ligne, etc).

La possibilité de sélectionner des objets qui ont des propriétés communes (même calque, même type de ligne, bloc avec le même nom, etc).

Pour plus d’infos voir cet article.

Cette version 2011 s’améliore aussi et surtout au point de vue des fonctionnalités 3D.

Une nouvelle option d’accrochage 3D fait son apparition, permettant de séparer les accrochages des objets 2D et des objets 3D.

Les fonctions d’extrusion, de balayage, de révolutions… peuvent utiliser directement des arêtes ou des faces.

Un nouvel onglet dans le ruban regroupe les fonctionnalités de surfaces.

Quelques nouvelles fonctions font également leur apparition : Une fonction de transition entre deux surfaces

Une fonction de réparation de surface

Une fonction de création de surface par sélection d’arête

Une fonction de découpe de surface par rapport à une forme de découpe.

Une fonction de création de solide issue d’intersection de surfaces.

Des outils d’analyses de surfaces font aussi leur apparition.

AutoCAD 2011 permet donc de manipuler beaucoup plus facilement les surfaces que dans les précédentes versions.

La gestion des matériaux s’améliore aussi.

De nouveaux matériaux sont disponibles et un navigateur de matériaux fait son apparition.

Autre nouveauté plus spécialisée, l’importation de nuages de points. intéressant pour importer des relevés issus de scanner 3D.

On l’aura compris cette version 2011 est une évolution plus qu’une révolution.

Les nouveautés 2D sont intéressantes mais pas forcément utiles à tout le monde.

Les utilisateurs 3D y trouveront certainement plus leur compte dans cette version 2011.

Concernant la configuration nécessaire :

La configuration ne change pas beaucoup par rapport à la version 2010.

AutoCAD 2011 fonctionne sur Windows XP SP2, Windows Vista ou Windows 7, version 32 et 64bits.

Un minimum de 2 Giga de RAM est quand même conseillé.

Et pour la version LT ?

Les nouveautés 2D citées plus haut sont semble t il intégrées à cette version LT, excepté les nouveautés paramétriques.

La version LT ne dispose toujours pas de fonctionnalités 3D.

Les nouveautés exposées plus haut ne sont donc pas intégrées à cette version LT.

Comme il y a beaucoup de nouveautés 3D et pas énormément de nouveautés 2D, Autodesk nous avait habitué dans ces conditions à ajouter à la version LT des fonctions qui jusque là étaient réservées à la version complète.

C’est aussi le cas pour cette version LT 2011.

Malheureusement pas de nouveautés aussi grandiose que l’extraction de données ou le paramétrique mais l’apparition de la fonction cotation rapide qui permet de coter plusieurs objets en une fois.

La fonction dessin à main levé fait aussi partie de cette version LT 2011 et les hachures dégradés sont ajoutées à la liste des motifs de hachures.

AutoCAD 2011 Gratuit ? c’est ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*